Infertilité fonctionnelle

 Quelques explications

On parle de stérilité lorsqu’il persiste une absence de grossesse pendant au moins un an. Environ 10 pourcents des couples souffrent de stérilité.

Il existe 4 enchainements d’action pour arriver à une grossesse :

– libération d’un ovule

-migration de l’ovule vers l’utérus via les trompes

-un spermatozoïde doit féconder l’ovule pendant ce trajet

-implantation de l’ovule dans la muqueuse utérine

 

Pourquoi l’ostéopathie?

 

Elle permet de favoriser une conception dans le cas précis ou il n’existe pas de raison médicale avérée et lorsqu’il existe une infertilité fonctionnelle.

L’ostéopathe va traiter la structure dans le but d’agir sur l’organe.

Dans quel cas?

 

– L’utérus est suspendu au bassin par des ligaments ce qui le rend mobile, c’est cette mobilité qui est le garant de sa bonne fonction.

– Un blocage du bassin peut se répercuter sur la fonction de l’utérus et de ses annexes (ovaires et trompes).

– De la même manière un blocage au niveau des vertèbres lombaire peut aussi perturber la conception car les nerfs destinés aux ovaires et à l’utérus se situent à ce niveau.

– Des troubles de la sphère gynécologique peuvent aussi être mis en cause : adhérences à la suite d’opération, une malposition ou une diminution de mobilité de l’utérus.

C’est par les trompes de Fallope que passent les ovocytes pour aller dans le nid utérin. Et c’est sur ce parcours qu’ils sont éventuellement fécondés par un spermatozoïde. Lorsque la trompe n’est pas perméable, les ovules ne peuvent pas effectuer correctement ce parcours et être fécondés. Par des manipulations douces, l’ostéopathe peut étirer, mobiliser les trompes et favoriser leur perméabilité.

Lors de la période d’ovulation, les ovaires sont facilement repérables car ils sont dans un état congestif et sont plus durs. L’état congestif disparait après cette période d’ovulation. Chez certaines femmes on retrouve à la palpation des ovaires anormalement congestionnés (c’est-à-dire en dehors de la période d’ovulation), elles peuvent aussi se plaindre de douleurs dans le bas ventre au cours du cycle.

– La sphère crânienne sera aussi traitée car elle renferme l’hypotalamus et  l’hypophyse (régulent les glandes endocrines de l’organisme dont les ovaires). Par ex un trouble de la face ou de la mobilité du rachis cervical peuvent être mis en cause.

– Un manque de vascularisation du petit bassin pourra être un obstacle à la fécondation et sera une des principales préoccupations de l’ostéopathe.

L’ostéopathie sera un bon allié lorsque tous les examens sont normaux et que l’infertilité est d’ordre fonctionnelle.
Si vous êtes dans un état psychologique difficile (vous subissez un stress au travail, ou un stress quotidien) l’ostéopathie pourra vous aider à traiter ces troubles en complément d’un travail chez un psychologue.

Avant d’aller consulter votre ostéopathe, il s’agit tout d’abord de déterminer par le corps médical si vos difficultés à concevoir ne relèvent pas d’un traitement médical, ou chirurgical.

 

 

 

Le cas particulier de l’infertilité masculine

 

Les difficultés de conception peuvent avoir de nombreuses causes.

 

Il s’agit tout d’abord de déterminer par le corps médical si ces difficultés ne relèvent pas d’un traitement médical, ou chirurgical.

Comme pour la femme, l’ostéopathie pour les hommes sera une aide précieuse lorsque »il n’existe aucune raison médicale avérée.

Par exemple :

– Si la prostate est congestionnée, la qualité du sperme peut être diminuée (le patient peut ressentir une douleur en barre dans le dos).

– Le sacrum et le coccyx peuvent avoir une mobilité diminuée et perturber l’équilibre du périnée.

L’ostéopathe va tenter de rendre la mobilité articulaire du bassin et de la colonne vertébrale et aider à décongestionner la prostate.

 

Le cas particulier des fausses couches

 

Les fausses couches arrivent plus fréquemment qu’on ne le pense, cela ne veut pas dire que la femme est stérile. La fécondation est faite mais la nidation pose problème. Il s’agira pour l’ostéopathe de vérifier tous les tissus et structures du petit bassin.

L’utérus sera l’objet de toutes les attentions, on cherchera à favoriser une bonne nidation, en vérifiant sa mobilité, sa position et sa circulation. Les autres sphères citées précédemment seront également traitées (bassin,vertèbre,crâne,ligaments etc)

 

 

Par quelles techniques ?

 

On tachera de traiter le corps dans sa globalité pour diminuer les douleurs et troubles déjà présents.

Les techniques seront douces et dans le respect de la non douleur. L’ostéopathe vous donnera des exercices à effectuer à la maison afin de maximiser les effets de la séance. On manipulera les structures musculo-squelettique ,faciales, circulatoires et nerveuses pour que la future maman puisse avoir un bassin et des articulations vertébrales les plus mobiles possible.

Plus particulièrement l’ostéopathe va manipuler les viscères telles que l’utérus, les ovaires, ainsi que leur moyens de suspension (ligaments, fascia..) et ainsi permettra de réharmoniser les structures perturbées et de mettre toutes les chances de votre côté pour une conception.

 

Comment se déroule la séance?

 

Une séance dure de 45 min à 60 min en moyenne.
Elle se divise en trois temps
1 L’interrogatoire : il permet de connaître votre histoire, vos symptômes et vos attentes.
2 Les tests : ils servent à chercher et trouver avec précision les blocages et restrictions de votre corps
3 Le traitement : avec des manipulations adaptées, l’ostéopathe traite les différentes sphères de votre corps en tenant compte du bilan effectué. Il vous donne des conseils à tenir sur votre hygiène de vie

Nb Le traitement ostéopathique n’est pas indiqué pour les problèmes d’infertilité d’origine anatomique ou organique. Il prépare seulement le corps de la femme à une future grossesse.